Between the lines

FLAU21

mai 2011

Jean-Philippe Collard-Neven, piano

  1. Leaving Valparaiso

  2. Falling star 1

  3. Falling star 2

  4. Falling star 3

  5. Falling star 4

  6. Gus

  7. Lost paradise

  8. Northern lights

  9. Moon smile

  10. Toinou

  11. A kiss by the sea

  12. Between the lines

  13. Dust's hope
    (all compositions by J-Ph. Collard-Neven)

    TOTAL TIME : 

Depuis presque 15 ans s'accumulent dans mes tiroirs des musiques, des bouts de mélodies, des morceaux à moitié finis, quelques accords jetés sur le papier à la va-vite. 
Il a fallu que quelqu'un à l'autre bout du monde (pour la Belgique, le Japon est à l'autre bout du monde) me propose de faire un cd là-bas pour que je rassemble enfin toutes ces bribes de musiques et que je leur donne une forme, un visage. 
Si ces musiques restaient dans mes tiroirs, c'est peut-être parce que ici, en Belgique, je ne savais pas dans quelle case les mettre. Ni jazz, ni ce que l'on appelle musique contemporaine, ni pop, ni chanson... Peut-être un peu de tout, peut-être autre chose. Il m'a semblé qu'en sortant un cd si loin de chez moi, ces questions pouvaient s'évanouir et qu'il serait suffisant de se dire qu'il s'agit simplement de musique, de ma musique. 

Plus précisément, il s'agit sans doute de la musique qui me vient le plus naturellement. 

Au risque de tomber dans certains clichés, c'est exactement la musique qui me vient en marchant dans la rue, en roulant en voiture quand je ne pense à rien, une musique qui arrive toute seule sans qu'on lui ait rien demandé. Et c'est tellement irrésistible car cela me ramène à mon adolescence et même à mon enfance durant laquelle j'ai eu la chance d'être ainsi traversé par des musiques qui m'habitaient, me hantaient, me visitaient sans cesse. A l'époque, je ne savais pas que c'était extraordinaire de vivre ainsi dans un monde peuplé de sons en pensant que c'était là la normalité. Plus tard, l'âge adulte tente de nous persuader que la réalité est nettement plus sérieuse. 

Aujourd'hui ces musiques sont devenues une résistance à la banalité du monde. 

C'est pourquoi cet album est peut-être le plus personnel que j'ai réalisé. Parce qu'il va au plus proche de ce qui est naturel pour moi. Il puise sa source dans mes émotions les plus anciennes, les plus mystérieuses et les plus inconscientes. 

Enregistré dans une certaine urgence, c'est pourtant un certain calme qui ressort de ces musiques. Comme la nostalgie d'un monde disparu auquel la musique nous donne de temps à autre un accès, une porte vers un ailleurs qui nous échappe sans cesse. Ces musiques tentent de voir derrière l'apparence du monde autre chose que nos yeux d'adultes ne peuvent plus voir, de lire entre les lignes ce qui n'est pas dit mais que nous pouvons percevoir, si nous savons l'entendre. 

Entre les lignes... 

Jean-Philippe Collard-Neven.